Com­ment Ex­pli­quer Le Suc­cès Des Sémi­naires d’En­treprise?

En tant qu’écri­vain pour un mag­azine con­nu in­ter­na­tio­nale­ment, mes col­lègues et moi avons sou­vent été en­voyés en re­traite à l’étranger pour plusieurs jours, voire une se­maine. Une fois sur place, nous tra­vail­lions de 8h00 à 18h00….et Dieu sait si on tra­vail­lait! On tra­vail­lait en fait plus qu’au bu­reau. On bras­sait des idées en séance de « brain­s­torm­ing », on écri­vait, on écha­fau­dait des plans! En cinq jours, on pro­dui­sait plus que ce qu’on fai­sait nor­male­ment en cinq se­maines au bu­reau.

On ne se plaig­nait ja­mais de ces longues heures et chaque an­née, tous se por­taient volon­taires pour “par­tir en re­traite”.

Le fait d’être en re­traite mod­i­fie votre façon de pens­er.

Peu im­porte la taille de l’en­treprise, un change­ment de dé­cor ap­porte une én­ergie nou­velle et in­spire les em­ployés d’une façon qu’on ne peut pas imagin­er si on ne l’a pas vécu. Là ou je tra­vail­lais, on sa­vait que de pass­er de la ville à la cam­pagne ou vice ver­sa réveille les sens, re­nou­velle la façon de voir, de sen­tir et de pens­er. Choisir la cam­pagne plutôt que la ville re­vient moins ch­er sur le plan budgé­taire mais of­fre surtout la pos­si­bil­ité de sor­tir les em­ployés de leur zone de con­fort. Ces change­ments sti­m­u­lent le cerveau et l’en­traî­nent à faire de nou­veaux liens, de nou­velles con­nec­tions, l’amène à sor­tir de ses paramètres habituels, ce qui con­stitue un plus pour le suc­cès de l’en­treprise.

Piscine, deux dames, reunion

Se con­naître et con­naître les autres.

Pren­dre un peu de dis­tance vis-à-vis du tra­vail nous permet de voir nos col­lègues sous un jour nou­veau. Dé­cou­vrir que notre im­per­turbable pa­tron a peur de l’ avion, que le di­rec­teur du sec­teur créatif est un in­croy­able chan­teur de karaoké ou que votre col­lègue le plus sol­i­taire et réservé par­le cou­ram­ment alle­mand (man­darin ou ur­du) tout cela rend vos col­lègues moins in­timi­dants, plus ac­ces­si­bles, ce qui est vi­tal pour le tra­vail et l’es­prit d’équipe. Des ex­péri­ences de ce type améliorent la com­mu­ni­ca­tion, aug­men­tent la pro­duc­tiv­ité et en bout de ligne est béné­fique a tous points de vue pour l’en­treprise.

Re­traites cor­po­ra­tives, pro­gramme et ob­jec­tifs. (Quelle en­nui!)

Ah! ces mots qui en­nuient ou qui font peur! Toute­fois le fait de rap­pel­er sou­vent et tou­jours les ob­jec­tifs visés par l’en­treprise nous incite à nous con­cen­tr­er, nous con­cen­tr­er sans ar­rêt sur les ré­sul­tats visés. Si vous visez de réels ré­sul­tats et non seule­ment quelqu’ap­parence de change­ment, as­surez-vous que votre re­traite pro­duise, une fois de re­tour au bu­reau ou à l’usine, des change­ments tan­gi­bles et ef­fi­cients..

Lo­ge­ment et tran­s­port

Alors qu’un hô­tel cinq étoiles con­sid­éré comme un se­cret bi­en gardé en de­hors des sen­tiers bat­tus peut vous paraître un choix idéal comme re­traite, rap­pelez-vous que l’ac­cès est aus­si im­por­tant que la lo­cal­i­sa­tion. Priv­ilégiez des en­droits à proxim­ité d’un aéro­port et ac­ces­si­bles dans un min­i­mum de temps. Il faut aus­si tenir compte des ca­pac­ités d’ac­cueil, des ac­tiv­ités pos­si­bles, du cli­mat et de la con­nec­tiv­ité.

Clos Mira­bel, si­tué dans le sud-ouest de la France a été retenu à maintes repris­es par des en­trepris­es pour leurs évène­ments cor­po­rat­ifs. On en vante sa vue à cou­per le souf­fle sur les Pyrénées de même qu’une of­fre in­croy­able d’ac­tiv­ités à proxim­ité: raft­ing, golf, vé­lo de mon­tagne, pro­m­e­nades, dé­gus­ta­tions de vins et plus! A 20 min­utes de l’aéro­port de Pau et une ca­pac­ité d’ac­cueil de 40 per­sonnes, c’est l’en­droit idéal pour des ren­­con­tres, des sémi­­naires d’en­treprise et des re­­traites. View-of-snow-capped-mountains-autumn-leaves

Publié le par